28
oct

Trop d’arrêts TGV dans des bassins de vie de 50 000 à 100 000 habitants ? Surprenant et injuste

La Cour des Comptes recommande de restreindre le nombre d’arrêts sur les lignes TGV.
2 arrêts TGV sur 20 ou 25 TGV par jour, est-ce trop dans des bassins de vie de 50 000 à 100 000 habitants ?

Au lieu de nourrir l’idée -fausse- qu’il n’y aurait pas d’avenir en dehors des métropoles, la cour des comptes pourrait-elle nous éclairer et évaluer l’impact économique d’une suppression de desserte de TGV sur un territoire ?

Pourrait-elle évaluer les conséquences de cette suppression sur l’emploi, sur l’attractivité, sur les temps de parcours et les dépenses d’énergie ?
La perte de rentabilité du TGV n’est-elle pas liée à d’autres facteurs ? N’y a-t-il pas d’autres pistes à explorer ?

Le débat mérite d’être engagé.

Lire le courrier que j’ai adressé à M. Didier Migaud, Premier Président de la Cour des Comptes

 

 

 

FacebookTwitterLinkedInGoogle+Email

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *