Pourquoi j’ai quitté l’UMP en 2012

9
sept

Certains collègues m’interrogent sur mon départ de l’UMP en 2012.

J’ai quitté l’UMP triste et sans bruit dans l’heure qui a suivi l’annonce, par Jean-François COPÉ, de son élection comme président de l’UMP, en novembre 2012.
 
Trois raisons majeures m’ont conduit à prendre cette décision :

- Il y avait eu dans ces élections des manipulations à l’encontre de François FILLON, insupportables pour un parti démocratique.

- Au cours des dernières années, un système clanique s’était installé dont on a vu dernièrement les conséquences financières.

- L’UMP de 2012 n’était plus celle de 2002 dans ses orientations politiques, comme dans la prise en compte des sensibilités qu’elles soient centristes ou libérales.
 
Aujourd’hui, adhérent à l’UDI, je souhaite une coopération et une alliance solide entre UMP et UDI.
Dans la situation actuelle du pays, je ne peux pas imaginer qu’il y ait deux candidats lors du 1er tour des élections présidentielles de 2017.

Pour l’heure, Alain JUPPÉ me semble le mieux à même d’engager les réformes difficiles dans un esprit de justice et d’exemplarité dans les comportements.

 

FacebookTwitterLinkedInGoogle+Email

Commentaire

  • 01/11/2014

    Vous avez pris une sage décision en quittant l’ump .au sein de l’udi votre compétence sera un plus pour ce parti ..bravo

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *