Premiers pas : grosses inquiétudes

18
mai

Mon analyse de la composition du gouvernement. Bien pour la parité hommes – femmes et le respect de la diversité. Inquiétant quant au nombre de ministres si l’on veut réduire la dépense publique. Critiquable la très forte représentation des hommes et des femmes venant du seul secteur de la fonction publique. Pour que la baisse des salaires des ministres ne soit pas qu’un feu de paille médiatique, au nom de la transparence, il est nécessaire d’afficher aussi le nombre de vices présidents dans les communautés d’agglomération et communautés urbaines et le niveau de leurs indemnités. Mais de grosses inquiétudes demeurent. Les deux exigences d’avenir – la réduction de la dépense publique et le renforcement de la compétitivité des entreprises – sont majestueusement ignorées. Pire, les mesures proposés par François Hollande vont à l’encontre des ces 2 objectifs.

FacebookTwitterLinkedInGoogle+Email

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *